Elevage : Regards Croisés avec Dr Ousman Lô Vétérinaire Privé Expert en Santé Animale sur la Fiévre Aphteuse qui vient apporter des éclairage sur la maladie notamment le traitement et les mesures preconisées pour juguler la maladie qui continue à faire des ravages dans les régions de Kolda et de Tambacounda
Dr Lô est de ceux qui pensent que la fièvre aphteuse restera endémique au Sénégal comme beaucoup de pathologies animales ;
les raisons évoquées le confirment selon et ont pour noms au delà de la crculation libre des animaux porteurs chroniques favorisant la contagion directe à travers les muqueuses respiratoires, occulaires et digestives et la contagion indirecte ( vent, alimentation, voitures) mais aussi les viandes car de l’avis de Dr Lô la destruction du virus aphteux dépend de l’acidification post mortem.
il ya des parties peu atteintes par les phénoménes biochimiques qui surviennent aprés abattage ; ils sont de ce fait virulents pendant plusieurs mois.ce sont les ganglions hématiques, les caillots de sang , les graisses , les viscères et surtout la moelle osseuse;
Pour le traitement de la maladie Dr Lo réafirme et soutient que du fait que la fievre aphteuse est une parhologie virale il n’existe aucun traitement curatif .par contre soutient Dr Lô il ya le traitement symptomatique qui en plus devait faire face aux surinfections avec l’utilisation d’antibiotiques à spectre large, d’antiseptiques et d’antalgiques.
Dr Ousmane Lo est largement revenu sur la vaccination.oû il suggere la nécéssite de réactualiser le sérotypage au vu de la porosité de nos frontières; de procéder à la vaccination ciblée comme l’élevage intensif mais aussi de subventionner le vaccin qui est onéreux
Revenant sur des questions agitées sur les mesures à prendre face à la prise en charge de cette maladie notamment le Stamping Out Dr Ousmane Lô considére cette méthode radicale et est irréalisable au Sénégal tout en argumentant sa thése sur le fait que socialement et culturellement l’éleveur Sénégalais n’est pas prêt à voir ses animaux sacrifiés quel que puisse être le montant de l’indemnisation ; et qu’en plus , l ‘état sénégalais aura comme difficulté majeure la mobilisation de ressources financières pour faire face à ce stamping out.
Babacar Sene

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes
L’image contient peut-être : cheval

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here