Dashplan : Dix personnes arrêtées par la police

0
36

Dix jeunes hommes, dont des mineurs, ont été arrêtés par la police hier, mardi, et déférés au parquet, ce mercredi, dans le cadre de l’enquête sur l’affaire « Dashplan ».

« Dashplan » est cette liste de plus de 200 filles supposées faciles et dont les noms, adresses, numéros de téléphone et photos, circulent sur le Net.

D’après des sources de Seneweb, les mis en cause habitent entre Ouagou Niayes et les Hlm. Le plus âgé a 29 ans. Ils sont footballeurs, livreurs, infographes…

Ils faisaient chanter leurs victimes sur la base d’un mode opératoire rôdé : ils contactent des filles ciblées via des groupes Whatsapp spécialement créés (« Plan bi », « Kagna bi », « Wakhtanou koor »…) et des groupes qu’ils ont infiltrés. Ils menacent d’inscrire les noms de leurs victimes sur la liste.

Pour être épargnée, chaque fille devait accepter de coucher avec des éléments de la bande ou payer une rançon. Certaines ont accepté, d’autres ont refusé.

Ces dernières paieront cash d’avoir résisté. Leur identité a été baladée sur les réseaux sociaux et leur réputation chahutée. Certaines ont vécu le martyre pendant un an, sans rien dire, nous souffle-t-on. D’autres ont porté plainte et raconté à la police leur calvaire dans les moindres détails.

Leur récit a probablement permis l’arrestation de la bande des dix. Les mis en cause ont été déférés au parquet pour atteintes aux données personnelles par la collecte frauduleuse, atteinte à la dignité, notamment. Ils risquent 5 ans de prison.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here