Serigne Mboussobé Bousso président du mouvement « AL HAKHOU » appelle les députés à la responsabilité et demande au Président Sall de dissoudre le Parlement après le Passage raté de Papa Abdoulaye Seck à l’Assemblée nationale

0
43

La situation à l’Assemblée nationale du Sénégal continue de créer la polémique. Le Coordonnateur national de la convergence des jeunes marabouts mackystes Serigne Mboussobe Bousso a vivement denonce l’attitude des parlementaires lors du passage du ministre de l’Agriculture et l’Equipement Rural. Il dit avoir le coeur meurtri de voir le traitenent indigne infligé au ministre Papa Abdoulaye Seck.

En effet, le 1er decembre le ministre de l’Agriculture et de l’Équipement rural devait passer au Parlement, pour le vote du budget de l’année 2019.
Un évènement qui coincidait avec l’investiture du candidat Macky Sall au Dakar Arena de Diamniadio.
« Un second mandat du président Macky Sall, doit être une priorité pour chaque sénégalais pour ses efforts allant dans le sens d’amener notre pays le Sénégal, dans le cercle des pays émergents et nous voyons tous les résultats de ce travail gigantesque mais les élus du peuple, ceux de la majorité, doivent plus répondre aux attentes des sénégalais. Nous de la coalition « Benno bokk yakaar » avons eu la confiance des sénégalais. C’est maladroit que les députés délaissent l’Assemblée au moment où un ministre des départements les plus importants devait passer » a confié Serigne Mboussobe Bousso. Le guide religieux par ailleurs autorité politique a fait cette déclaration lors d’une visite d’affaire en Allemagne avec des partenaires extérieures.

Le jeune marabout appartenant à la coalition présidentielle exprimant son mecontentement par rapport à la démarche de ses camarades, a tonné que : « Papa Abdoulaye Seck est un ministre travailleur compètent, il dirige l’un des ministères qui donnent le plus de résultats dans le gouvernement. Il ne mérite pas un tel traitenent. Avec tous les efforts qu’il a fait pour booster l’agriculture sénégalais. Un travail qui lui a valu des distinctions partout dans le monde ».

Déversant sa bile contre Moustapha Niasse et ses paires, il confie que « le ministre devait être accueilli en hero à l’hémicycle » mais malheureusement signale-t-il, « on est dans un pays où la mediocritè et le culte de la paresse reignent en maître. Nous sommes face à une opposition de critiques qui ne propose rien pour le pays. Nous faisons des résultats reconnus partout dans le monde. Le chef de l’Etat Macky Sall est un homme respecté, le ministre Papa Abdoulaye Seck un homme au service de la Nation. Il ne faut pas donc donner l’opportunité à cette opposition de polemiques, de bavardages inutiles, d’avoir quelque chose à dire.

Le président Directeur Général d’Al Hackou Agro Business souligne que l’événement pour les parlementaires de la majorité, était de rester à l’Assemblée, débattre du budget du ministère en question et montrer au contre-pouvoir que, servir les sénégalais est la priorité. Ce, comme le veut le président Sall, « la patrie avant le parti ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here